04 99 54 32 30
Se connecter

 Comment devenir wedding planner ?

 

Le métier de wedding planner consiste à organiser des mariages afin que les futurs mariés puissent jouir de la meilleure cérémonie possible le jour J sans se soucier de toute la planification, soit par faute de temps, soit pour pouvoir bénéficier de l’expérience d’un spécialiste en événementiel.

Le wedding planner doit être à l’écoute sur les souhaits et les attentes des futurs mariés. Il devra aussi gérer un budget prévisionnel en fonction des moyens financiers engagés, mis à sa disposition pour cette mission.

Il va être en charge de la recherche de tous les prestataires nécessaires à la réalisation de la cérémonie (recherche d’un lieu, d’un traiteur, d’un décorateur, d’un photographe, d’un imprimeur,…) et prévoir certaines animations.

Devenir wedding planner ne nécessite pas d’avoir de diplôme. Cependant, certaines formations (bts événementiel, licence professionnelle en communication) sont conseillées afin d’être plus attractifs sur le marché et obtenir ainsi plus de clientèle.

Ce métier étant en constante évolution, certains organismes proposent actuellement des formations spécifiques de wedding planner.

Ce métier, en plus de sa polyvalence, requiert également des qualités relationnelles, d’écoute, de gestion du stress, d’organisation mais aussi d’improvisation.

Démarrer votre activité commerciale :

 

C’est décidé, vous avez choisi de vous lancer en tant que de wedding planner. Vous démarrez seul(e) votre activité commerciale mais vous en êtes encore au stade de tenter l’aventure ou plus exactement vous n’avez pas encore une clientèle suffisante pour créer une société « classique ».

Le statut d’auto-entrepreneur permet une grande simplicité à créer, à gérer et à dissoudre votre société.

Attention, ce statut juridique ne vous autorise pas à dépasser plafond de chiffre d’affaires annuel de 72600 euros.

Quand votre réputation de wedding planner aura été faite par le bouche à oreilles sur la qualité de vos prestations et si vous suffisamment développé votre chiffre d’affaires, vous pourrez créer votre société et choisir un statut juridique adapté.

- Vous souhaitez continuer votre activité seul, la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) vous permettra une gestion souple de votre entreprise et vous serez l’unique associé de votre entreprise. Le Président (salarié) de la SASU bénéficie aussi du régime de protection de la Sécurité Sociale (assimilé-salarié).

- L’EURL (Entreprise unipersonnelle à Responsabilité Limitée) Le dirigeant n’est responsable que sur le montant de ses apports dans l’entreprise. Le régime de protection sociale est moins avantageux que celui du dirigeant de la SASU. Il a le statut de travailleur indépendant.

Vous souhaitez mutualiser vos compétences avec d’autres wedding planners ou prestataires, et ainsi créer votre société à deux associés,voire plus, la SAS, forme plurielle de la SASU, facilite le partenariat avec une structure évolutive.