04 99 54 32 30
Se connecter

Etre jardinier paysagiste auto-entrepreneur, est-ce possible ?

Vous aimez travailler en extérieur. Le jardinage vous attire et vous passionne.

Vous souhaitez devenir jardinier paysagiste avec un statut d’auto-entrepreneur, mais est-ce possible ?

Selon la législation, il est impossible d’exercer le métier de jardinier paysagiste avec un statut d’auto entrepreneur.

 

Pourquoi ?

- Les prestations du jardinier-paysagiste sont considérées comme une activité agricole, même si elles sont déclarées auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie ou de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

- Les activités agricoles dépendent d’une caisse sociale spécifique, la MSA (Mutualité Sociale Agricole).

- le statut d’auto entrepreneur n’existe pas au sein de la MSA.

 

Que faire pour devenir jardinier en auto entreprise ?

Il est d’abord nécessaire de faire une distinction entre les activités du jardinier et celles du paysagiste.

- Le paysagiste est un architecte dédié aux espaces verts. C’est un créatif et il imagine un projet d’aménagement paysager avec son client (jardins, parcs).

Il met ensuite en œuvre ce projet d’aménagement extérieur après avoir fait le choix des essences, des espèces végétales, et l’implantation des allées passagères.

- Le jardinier effectue des travaux d’entretien du jardin . Il exécute les activités de «petit jardinage» qui sont le débroussaillage de parcelles, la tonte de la pelouse, la récole de fruits et légumes (à usage personnel) et l’entretien des plantations.

La clé : fonder une entreprise de Services à la Personne (SAP).

L’auto entreprise devra proposer plusieurs activités de services de la personne, jardinage et petits travaux de bricolage par exemple. L’activité de jardinage ne doit être ni exclusive ni prépondérante. Les prestations ne peuvent pas être réalisées hors du domicile du client

Les produits et le matériel utilisés pour vos prestations doivent être fournis par vos clients. L’auto-entrepreneur jardinier-paysagiste ne doit fournir que les services à la personne.

L’auto-entrepreneur ne pourra pas exercer ses activités pour le compte d’entreprises, d’associations car la vocation de la SAP est bien de faciliter le quotidien des particuliers.

La rémunération en CESU

Le CESU déclaratif

Les chèques Emploi Service Universels (CESU) sont souvent utilisés pour rémunérer les prestations effectuées à domicile. Le particulier client (employeur) utilise le CESU qui lui permet de déclarer l’auto-entrepreneur (salarié) auprès de l’URSSAF et le rémunérer. Comme un chèque bancaire classique, il est déposé à la banque.

 

Le CESU préfinancé

C’est un titre à montant prédéfini identifié au nom du bénéficiaire. Pour ce faire, l’entrepreneur doit s’inscrire en ligne sur le site du CRCESU (Centre de Remboursement du Chèque Emploi Service Universel).

L’avantage fiscal généré par l’emploi du SASU

Pour faire bénéficier vos clients d’une réduction ou d’un crédit d’impôts de 50 %, vous devez effectuer une déclaration de Services à la Personne auprès de la DIRECCTE de votre département.

Quelques formations

- CAP agricole jardinier paysagiste

- Bac professionnel aménagements paysagers

 

Créer votre société de jardinier paysagiste sous d’autres formes juridiques

Le statut d’auto-entrepreneur ne vous convient pas car :

- il ne vous permet pas d’exercer uniquement des prestations de jardinier paysagiste,

- vous désirez aussi travailler pour le compte de collectivités locales, d’entreprises,...

il est tout à fait envisageable de créer votre société sous d’autres formes juridiques.

 

Si vous préférez créer votre entreprise seul, la SASU et l’EURL protègent vos biens personnels car votre responsabilité est limitée au montant de vos apports dans l’entreprise.