04 99 54 32 30
Se connecter

Les aides Pôle Emploi à la création d’entreprise

 

Vous êtes autonome, plein d’énergie, vous avez une idée de projet pour la création d’une entreprise mais cette démarche vous paraît être un défi. Pourquoi ? Parce que vous ne savez pas par où commencer, vous hésitez sur la forme juridique à adopter, vous ignorez où vous adresser pour connaître les financements possibles, ...

Alors, sachez qu’il existe plusieurs dispositifs prévus pour vous accompagner à la réalisation de votre projet, la création de votre entreprise.

 

L’accompagnement de Pôle Emploi

Des conseillers, spécialistes en la matière, fournissent un accompagnement individuel pour répondre à toutes vos questions et vous orienter vers les organismes concernés par la création d’entreprise. Cet accompagnement est mis en place pour tout type de public.

 

Accompagnement des demandeurs d’emploi à la création d’entreprise

- Les demandeurs d’emploi peuvent assister à divers ateliers spécifiques à cette thématique.

- D’autres prestations comme l’OPCRE (Objectif Projet Création ou Reprise Entreprise) et l’EPCE (Evaluation Préalable à la Création ou reprise d’Entreprise) vous permettent :

- la mise en place d’un plan d’action pour valider la mise en œuvre de votre projet de création ou de reprise d’entreprise.

- l’expertise avisée de prestataires extérieurs identifient avec vous les actions à mener en fonction des points forts et plus fragiles de votre projet.

 

Les aides de Pôle Emploi

L’ACRE

L’ Aide à la Création ou à la Reprise d’Entreprise permet l’exonération partielle des charges sociales (maladie, prestations familiales et assurance vieillesse de base) en fonction de tranches liées à vos revenus d’activité.

 

Qui peut en bénéficier ?

- demandeur d’emploi bénéficiant de l’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi)

- demandeur d’emploi sans indemnités, inscrit à Pôle Emploi depuis plus de 6 mois au cours des 18 derniers mois

- allocataire du RSA (Revenu de Solidarité Active) ou de l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique)

- être âgé de 18 ans et 25 ans révolus

- être travailleur indépendant relevant ou pas du régime micro-social

- s’implanter ou reprendre une entreprise située dans une zone urbaine sensible (ZUS)

 

L’ARCE (Aide à la Reprise ou la Création d’entreprise)

Au démarrage de votre activité et si vous en faites la demande, l’ARCE vous est attribuée à la condition d’avoir obtenu le financement de l’ACRE. Elle est de 45 % du solde de vos allocations chômage (ARE).

Cette anticipation de versement permet la création d’un capital disponible au financement de votre société.

Son versement se fait en 2 fois : dès le début de votre activité et 6 mois après, à la condition de bénéficier de l’ACRE et de ne plus être inscrit comme demandeur d’emploi.

 

Le maintien de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS)

Vous pouvez bénéficier du maintien de cette allocation pendant 12 mois à la condition d’avoir obtenu l’ACRE.

A défaut d’obtention de l’ACRE, un complément de revenus vous sera attribué.

 

Le versement de l’ARE maintenu (Allocation de Retour à l’Emploi)

Votre rémunération, générée par l’activité de votre société, ne doit pas dépasser 70 % du salaire ayant servi de base pour le calcul de l’ARE.

 

Le dispositif NACRE

L’accompagnement NACRE intervient dès la validation de votre projet et jusqu’à 3 ans après la création ou la reprise de l’entreprise. De l’aide au montage technique de votre projet, à l’organisation financière (plan de financement, prêt à taux zéro), ce dispositif reste actif lors du démarrage de l’entreprise et permet aussi d’être conseillé pour le développement de son activité.